Description

Qu’est-ce que le « Kung Fu » et le « Wushu » ?

Le Kung Fu est un art martial ancestral, créé en Chine il y a plus de 2000 ans dans le but de renforcer le corps et l’esprit.

À la fois « ART » et « MARTIAL » le Kung-fu à de nombreuses facettes (efficacité au combat, mais aussi recherche esthétique), le Kung Fu est un excellent moyen pour canaliser sa propre énergie, trouver une sérénité, connaître ses limites et mieux se connaître. Ce sport favorise donc le contrôle de soi et le respect de l’autre.

Sa pratique permet aussi de développer la confiance en soi.

Au-delà de la tradition chinoise le Kung Fu est un sport complet, alliant souplesse, renforcement musculaire, endurance et cardio-training mais aussi self-défense.

Le Wushu est l’ensemble des arts martiaux et énergétiques chinois, il se subdivisent en 3 familles : internes (Taï Chi), externes (Kung Fu) ou énergétiques (Qi Gong).

Plusieurs styles

On dénombre autour de 400 styles considérés comme sérieux par les spécialistes, c’est-à-dire remontant souvent à plusieurs siècles. A cela s’ajoute tous les styles récents créés suite à l’engouement des occidentaux depuis la mort de Bruce Lee en 1973.

Les trois styles les plus développés sont: le Wing Chun, le Choy Lay fut et le Hung Gar.

Le Choy Lay Fut

Le CHOY LEE FUT ou CHOY LI FUT ou encore CAI LI FO (en mandarin) est un style du sud de la Chine, descendant du Temple de Shaolin du FUKIEN. C’est un style de synthèse dans lequel on retrouve des éléments du Sud mais aussi du Nord. On attribue cette synthèse à CHAN HEUNG. Réputé comme un style idéal pour former rapidement de très bons combattants, son étude repose essentiellement sur les formes (taos). Il y a plus de 110 formes, souvent très longues (entre 350 à 500 mouvements), chacune de ces formes développant un aspect particulier. Il existe par exemple des formes de travail au sac codifiées, une pour former la surface extérieures des poings, une pour former les tranchants, une pour les techniques de pieds, des formes de travail à deux, etc…

Le principe du travail repose sur l’énergie cinétique, c’est la vitesse au moment de l’impact qui créé la puissance. La taille et les épaules sont la clé de ce travail, des formes de base spécifiques sont destinées à l’assouplissement de ces deux articulations. D’autres formes travaillées avec des poids développent la vitesse des bras. Les mouvement amples et circulaires. On dit que les bras travaillent selon le principe d’une massue au bout d’une corde, le bras est relâché mais le poing serré et solide.

Le Choy Lay Fut s’appuie également sur l’imitation de plusieurs animaux, les principaux animaux du style étant le léopard, le tigre, la grue, le serpent et le dragon.

Les armes

Le Kung Fu n’est pas seulement une technique de combat à main nue, il comprend aussi le maniement de diverses armes :

  • Bâton (Chiang ou Gun)
  • Epée droite à double tranchant (chien ou kien)
  • Sabre court (Tao)
  • Lance (Qiang)
  • Hallebarde (Kwan-Tao)
  • Poignard (Pi Shu)
  • Hache (Fu)
  • Arc (Hu)
  • Fléau de bois à 2 ou 3 sections (tri-bâton ou San Jie Gun)
  • Chaîne (Bian)
  • Trident
  • Sabre à crochet
  • Fourche à 3 branches
  • Masse d’arme
  • Fouet classique ou à mailles d’acier
  • Eventail
  • Armes de jets (An-ch’i) allant des billes d’acier aux aiguilles et aux « cartes de la mort » (plaquettes en forme d’étoiles lancées comme des couteaux)
Partager sur...